SCNV - Spéléo-Club du Nord-Vaudois

Journal de bord

Le journal de bord est à la disposition des membres du SCNV pour relater les activités et événements du club.
Il faut être enregistré pour ajouter ou modifier des articles.


 

Dimanche 23 août, nous étions deux à monter à la Grande-Poule, très chargé.

IMG_4096.jpg

Nous transportons un nouveau groupe électrogène qui va faire merveille pour vider le S2 de 30 cm, comme le montre le graphique ci-dessous (courbe verte)

Greenshot 2020-08-26 22.00.15 copie.jpg

 Les mesures de topo sont rapides, et nous atteignons le S3. Grâce à Pocket topo et le distox2, nous visualisons immédiatement la topo réalisée.

topo GP principale copie.jpg

Nous pouvons controler le matériel laissé en place depuis 2011, date des dernières expés avec Stéphane et Johny. Les 6 bouteilles n'ont pas bougées. 

 _MG_6163_DxO.jpg

L'électrolyse a fait complétement détruit les mousquetons en alumunium, en fait tout les mousqueotns sont en mauvais état. Nous les sortons.

_MG_6166_DxO.jpg

 

Le cavelink nous indique le S1 de la Grande-Poule à son niveau maximum alors que la sécheresse sévit.
Marc et moi profitons d'une journée de libre pour monter à la Grande-Poule.
Le S1 est bien vide. C'est un problème de capteur à soumettre à Felix.

Nous continuons par de la retopo entre la première galerie latérale et la galerie d'Enfer, ce qui va mettre en évidence une erreur sur la topo des années 1990.
Nous continuons par quelques photos à la rivière (photo par Marc avec son téléphone portable)

IMG_8691.jpeg

 Et une photo du Siphon aval des puits (avec deux flashs synchronisés), plongé dans les années 90 par Cyrille Brandt, et ensuite topographié par Jean-Jacques Bolanz.

IMG_8396.jpg

Nous reprenons la topo depuis la bifurcation des puits en direction du fond. C'est le S2 qui va nous couper dans notre élan : ça passe en voûte mouillante. Ce ne sont pas des très conditions pour faire de la topo. Après quelques photos, on fait demi-tour, et on se promet de mettre la pompe en marche à la prochaine occasion

 IMG_8423.jpg

 

Pour aller au Petit Fontannet, il faut traverse le Grand Fontannat de Vugelles. Le plus simple consiste à suivre la rive droite et à aller sur le cailloux au milieu de la rivère 

_MG_2123_DxO.jpg

C'est trop profond. Tentative un peu plus loin

 _MG_2139_DxO.jpg_MG_2141_DxO.jpg

Trop de courant, il faut aller par la cascade

_MG_2199_DxO.jpg

Trop d'eau, il faudrait consturire une tyrolienne pour traverser. On reviendra...

_MG_2207_DxO.jpg

Merci à Sabrina !😋

 

Nous allons chercher les transformateurs dans la cathédrale. A gauche le transfo isolateur, et à droite le transfo élévateur de tension. 

_MG_2222_DxO.jpg

Et on profite pour faire une photo de la crue qui arrive. Merci à Sabrina 

_MG_2101_DxO.jpg 

Sur l'initiative de Patrick, nous étions une petite équipe à partir le dimanche 15 décembre à la redécouverte, ou découverte tout court pour certains, de la Grotte du Chapeau de Napoléon.

Sous le charme de cette belle cavité, marquée par des vestiges historiques et par la forte présence de l’eau en ce weekend pluvieux, nous progressons sans difficultés jusqu’au pied de l’éboulis de la première salle. Les choses se compliquent dans la deuxième salle, en raison d’un passage en vire difficile à équiper et qui résiste à la plupart d’entre nous. Ce sera Ève qui relèvera finalement le défi. À court de corde pour atteindre le fond de la cavité (attention aux indications de l’inventaire …) nous entamons la remontée, qui sera quelque peu éprouvante pour la benjamine de l’équipe, dont c’est la deuxième sortie ‘verticale’ seulement. Après quelques émotions, nous voilà de retour sur le plancher des vaches, enchantés par la (re)découverte de cette cavité quelque peu oubliée.

 MG 1941 DxO

La patience à toute épreuve de Tati (photo de Patrick avec Sabrina et Eric)

_MG_1965_DxO.jpg

 _MG_1986_DxO.jpg

_MG_2008_DxO.jpg

Le 8 novembre, Sabine, Michel et moi profitons d'accalmie dans cette semaine de pluie pour aller réparer la liaison avec le capteur de la grotte des Lacs (qui se trouve dans la cheminée du Boût de Bois). Nous changeons la batterie du Cavelink, et profitons de refaire la topo entre la Grande-Poule et la Grotte des Lacs.

IMG 7577 DxO

IMG 7591 DxO

IMG 7599 DxO

IMG 7602 DxO

IMG 7605 DxO

Sabine nous fait la démo de marches en fer à béton inox qui vont faciliter l'accès à la Grotte des Lacs (et surtout qui sont très discrets) et aussi remplacer l'échelle ci-dessus

IMG 7627 DxO

Et le résultat visible sur le graphique

cble covat 

6.10.2019

Nous étions 4 à vouloir traverser de la grotte des Lacs vers la grotte du Vertige. L'objectif était de refaire la topo au distox2, dans le but de modéliser les écoulements du réseau de Covatannaz. Au passage, ce fut l'ocasion de faire quelques photos de la ligne blanche qui marque le niveau des eaux dans la grotte des Lacs.

  MG 0590 DxO redresser

 MG 0613 DxO

La descente dans le Vertige (galerie des 24 sauveteurs)

 MG 0626 DxO

 MG 0630 DxO

 MG 0640 DxO

La belle combi, après !

 MG 0643 DxO

Formation géologique

 MG 0644 DxO

27 mai 2017

Visite du Gouffre de la Cascade, histoire de se dérouiller un peu. Sylvain, dont c'était une première sortie "verticale" n'a pas eu froid aux yeux dans les puits !
Le but initial de l'expédition était le Grand Méandre, à partir de la cote -179 m. Mais, finalement, c'est la visite du réseau Nicolas qui s'est imposée car son accès était équipé. Après le casse-croûte, pris à la base de la remontée de 25 m, l'Allée des Merveilles a pu être visitée.
Au final, une magnifique sortie d'un peu plus de 8 heures passées sous terre dans une cavité qui reste une des plus belles de la Vallée de Joux.

170526 cascade 1170526 cascade 2
Topo du Gouffre de la Cascade

21 avril 2017

Les séances de désobstruction ont repris ce printemps. Avec un rail allongé, la progression vers les profondeurs peut se poursuivre dans de bonnes condistions.

IMG 1363

IMG 1305IMG 1333

Dimanche 29 novembre 2015

Comme chaque fin d'année, nous participons à une activité qui n'a rien à voir avec la spéléo : Les Feux de l'Avent.
L'origine de cette tradition est fort lointaine...

En fin d'après-midi, une douzaine de courageuses et courageux ont affronté la pluie pour aller allumer le feu le plus haut possible sur les pentes du Suchet.
L'état de la route, avec de la glace recouverte de neige imbibée d'eau, a contraint d'abandonner les véhicules à basse altitude. C'est donc à pied ou avec des raquettes que toute l'équipe a continué l’ascension jusqu'à proximité de La Mathoulaz. Juste à temps pour préparer et allumer le feu à 18h00. Bonne ambiance, biscuits, apéro, thé et vin chaud ont récompensé celles et ceux qui ont bravé les intempéries !

Feu de l'Avent 4